Chaudière qui sent le gaz : les bons réflexes à avoir

evacuation de personnes suite à une forte odeur de gaz

Aussi performante soit-elle, une chaudière à gaz peut dégager une odeur de gaz. Cette odeur inhabituelle est reconnaissable entre toutes, car très nauséabonde, comme celle d’un œuf pourri. Si cette émission se fait très brève, comme lorsqu’on met la chaudière à gaz en route, il n’y a aucun souci. Si au contraire, elle persiste et devient plus intense, là, il y a problème et il faut agir immédiatement.

Comment réagir ? Que faut-il faire précisément et que ne faut pas faire pour éviter tout accident ? Découvrez les bons réflexes à adopter quand votre chaudière sent le gaz.

Les dangers d’une fuite de gaz

Une fuite de gaz, qu’importe son origine, est en effet très dangereuse. Non seulement elle est nocive pour la santé, mais peut aussi être à l’origine de la destruction des biens matériels et tout ce qui se trouve autour. Les causes peuvent en être nombreuses chez une chaudière à gaz. On en cite une anomalie du brûleur, un défaut d’installation, un manque d’entretien, etc.

Intoxication au monoxyde de carbone

Une fuite de gaz risque ainsi d’entraîner une intoxication au monoxyde de carbone, un gaz toxique qui peut provoquer des maux de tête et des nausées. Le gaz qui s’échappe d’une chaudière à gaz peut asphyxier les occupants de la maison sans qu’ils s’en rendent compte. En se mélangeant à l’air dans les pièces, le gaz est inspiré et provoque des suffocations.

Ne pas sous estimer le risque d’incendie

Une fuite de gaz peut aussi produire une explosion ou un incendie mortel si le logement n’est pas suffisamment spacieux pour le laisser s’échapper par les ouvertures. Effectivement, une petite étincelle suffit pour embraser une maison entière et entraîner d’énormes dégâts tant matériels que corporels. Telles sont les raisons pour lesquelles, il faut tout mettre en œuvre pour l’éviter en installant un détecteur de gaz près de sa chaudière à gaz par exemple.

Les signes d’une fuite de gaz provenant de sa chaudière à gaz

C’est bien de connaître les risques d’une fuite de gaz, dites-vous, mais comment la détecter si jamais on ne dispose pas d’un détecteur de gaz ? Quand l’un des conduits de votre chaudière à gaz fuit, du gaz de ville s’en échappe. Le méthane est inodore à l’origine. Il dégage pourtant une très forte odeur de soufre car les distributeurs y ont ajouté une substance qui le fait sentir comme tel une fois au contact de l’air ou de l’oxygène. L’odeur soufrée émise lorsqu’il se trouve dans l’air ressemble à celle des œufs pourris.

Les bons gestes à faire en cas de fuite de gaz sur la chaudière à gaz

Couper le gaz

Aussi, dès que vous sentez une odeur désagréable émanant de votre chaudière à gaz, coupez immédiatement l’arrivée du gaz de votre maison ou appartement. Celle-ci se trouve généralement à proximité du compteur ou à l’entrée de votre logement. Si sa concentration dans l’air n’est que de 1 % dans l’air, le gaz reste inoffensif. Il n’est dangereux qu’une fois de 5 % et plus dans l’air.

Aérer les lieux

Aérez ensuite immédiatement les lieux en ouvrant grandes portes et fenêtres. Créez-y de courants d’air même s’il fait froid pour éviter au gaz de stagner en un seul endroit. Pendant ce temps, abstenez-vous de manipuler votre tableau électrique ou tout autre appareil électrique dans la maison. En ce moment-là, la moindre étincelle peut provoquer une explosion ou un incendie. Évitez également d’utiliser votre téléphone fixe ou portable, attendez d’être dehors pour le faire.

Sécuriser les occupants de la maison

En même temps, demandez aux membres de votre famille d’évacuer rapidement les lieux avec vos animaux domestiques. S’il s’agit d’un appartement ou d’une maison mitoyenne, avertissez aussi vos voisins du risque d’explosion ou d’incendie. Dites-leur de quitter immédiatement leurs logements, de n’allumer aucun appareil électrique ni de toucher aux interrupteurs ni encore d’utiliser les ascenseurs. Par contre, vous pouvez vous servir de leur téléphone portable pour appeler les secours une fois dehors.

En effet, outre contacter en urgence un dépanneur professionnel en chaudière à gaz, vous pouvez aussi appeler les pompiers en composant le 18. En cas d’asphyxie ou d’intoxication au monoxyde de carbone, appelez également les urgences.

Appeler en urgence un professionnel en dépannage de chaudière à gaz

Comme le problème vient de votre chaudière à gaz, contactez immédiatement un professionnel en dépannage pour faire le nécessaire. En effet, si votre installation n’est pas régulièrement entretenue par un spécialiste, au moins une fois par an selon la loi, elle peut s’encrasser suite à l’absence de ramonage ou présenter :

– Expert Gaz & Eau